Catégories
Economie

Quelles conditions pour bénéficier d'un crédit immobilier ?

Afin de ne pas octroyer des crédits immobiliers à des personnes incapables de faire face à leurs engagements au risque d'avoir des impayés, les banques élaborent toute une liste de conditions. Ces dernières varient d'une banque à une autre. Mais les principales sont réunies et présentées ici.

Bénéficier d'une situation financière stable et bonne

Pour vous octroyer un crédit immobilier, une banque va en premier lieu évaluer votre situation financière en s'assurant que celle-ci est stable. Cependant, par situation financière stable, entendez revenus financiers réguliers. Si la banque se rend compte que vos fiches de paie ne sont pas régulières, il y a peu de chances que vous puissiez obtenir votre crédit.

Outre la stabilité de votre situation financière, la banque va également s'assurer qu'elle est bonne. C'est-à-dire que vous devriez avoir un taux d'endettement raisonnable. Ce taux peut varier entre 30 et 40 % en fonction de votre profil. En réalité, votre revenu financier mensuel doit être 3 fois au-dessus de votre mensualité d'emprunt pour avoir la chance d'obtenir votre crédit.

Avoir un bon état de santé

Les banques évaluent aussi votre état de santé avant de vous accorder un prêt. Pour donc témoigner du fait que vous avez un bon état de santé, vous devez souscrire à une assurance emprunteur. Cette dernière demande généralement de remplir un questionnaire de santé. Mais selon votre âge ou votre santé lors de la demande du crédit, la banque peut demander un bilan de santé.

La situation familiale

Pour qu'une banque puisse vous faire un crédit immobilier, elle va évaluer votre situation familiale. C'est-à-dire qu'elle va tenir compte de vos charges et dettes. Ce qui peut impacter sur votre taux d'endettement. Or, plus ce taux est élevé, plus vous avez de chances. Si la banque se rend compte que vous avez des charges comme payer les études de vos enfants, votre taux d'endettement peut baisser. En revanche, si vous n'avez pas de grandes charges, votre taux d'endettement peut grimper jusqu'à 40%.